AgricoleViti-vinicoleForestierManutention-levageEspace vertVéhicules-camionsTravaux publics
Accueil : Annonces : SemoirsPasser une annonce   Mon compte
  Retour aux sous-rubriques 

Semoirs

5922 annonces de semoirs

Cliquez sur la sous-rubrique de votre choix :
 
 

 

Les dernières annonces de semoirs

Semoir pour semis simplifié John-Deere 1870
Semoir pour semis simplifié Morris MAXIM-II
Semoir pour semis simplifié Morris MAXIM
Semoir pour semis simplifié John-Deere 1820
Semoir pour semis simplifié Bourgault 5710
Semoir pour semis simplifié John-Deere 1910
Semoir monograine Gaspardo PRIMAVERA-600
Semoir pour semis simplifié Flexi-Coil 6000
Combiné de semis (herse + semoir, ...) Kuhn Venta-AL-402 - 14 000 €
Semoir monograine Nodet-Gougis PNEUMASEM-2 - 2 000 €
Semoir pour semis simplifié John-Deere 1910-430---BU
Semoir pour semis simplifié Bourgault 6550ST
Semoir pour semis simplifié Bourgault 5710
Semoir pour semis simplifié Bourgault 8810
Semoir pour semis simplifié Bourgault 3310

 
 
Accès aux autres rubriques de Matériel agricole :
 

Semoir

Le Semoir de A à Z

Généralité et présentation

Un semoir est une machine agricole utilisé pour semer les graines (oignons, carottes, choux, radis, salades, mais, coton, haricot …) à une profondeur réglable et avec une certaine densité, régulée par des organes de distribution. Les semoirs peuvent être différents selon les marques mais généralement ils ont la même composition. Ainsi un semoir est constitué d’une trémie qui contient les grains, d’un système de transfert pneumatique ou mécanique et de distribution, d'organes de mise en terre constitués soit par des petits socs, soit par des disques. Il peut aussi inclure des organes de jalonnement qui permettent de repérer les sillons ensemencés.

Histoire et origine des Semoirs

Les premiers semoirs sont apparus en Mésopotamie puis en Chine. Avant l’apparition de ce matériel, les grains étaient semé à la main et ne germaient qu’à la surface. Le premier modèle de semoir a été réalisé par l’agronome anglais Jethro Tull en 1700. A cette époque, les semoirs sont devenus avancés et sophistiqués, mais la technologie de base reste la même. Cette invention a révolutionné les travaux de semis et a permis d’augmenter considérablement la productivité.

 
Semoir
Semoir
 

Les différents types de Semoir

Il existe deux grands types de semoirs :

  • les semoirs en ligne pour les céréales et le colza
  • les semoirs mono graines pour les grosses graines comme le maïs.
Les semoirs en ligne : (ou multi graines, ou semoirs à céréales)

Ils permettent le semis régulier en lignes équidistantes et à profondeur uniforme d’où leur nom semoirs en ligne. Ils sont utilisés pour l’implantation des graines de blé, d'orge, de colza et d'autres petites graines. Ils sont stockés dans une grande trémie et mises en terre par des petits socs ou des disques. Des tuyaux les amènent derrière les socs ou entre les disques. Afin d’assurer une bonne densité de semis l’écartement entre les éléments de semis doit être faible. La largeur moyenne d’un semoir à céréale est de 3 à 4 mètres, les modèles de 6 m sont utilisés dans les grandes cultures. Quand un semoir est monté sur une herse rotative on parle de combiné de semis.

Les semoirs mono graines

Pour les grosses graines (le maïs, le tournesol, le coton, les haricots, le soja ou la betterave à sucre ) et  pour les graines plus petites qui ont besoin d’une grande précision (betterave et certains colzas), il est préférable de choisir un semoir mono graines. Différent des semoirs en ligne l’écartement entre les éléments est plus élevé (75 cm pour un maïs par exemple) si bien que comme pour un semoir en ligne, l’implantation est réalisée par un disque ou un soc mais les similitudes s’arrêtent là.

Les Constructeurs des semoirs

Les principaux constructeurs de semoirs sont :  Kuhn, Lemken, Overum Tive, GRV, Sulky , MGE  Dairon, RECO, Accord et KRM.